Ultimate magazine theme for WordPress.

Propos diplomatiques – Trump nie avoir caché les échanges avec Poutine

84

Le président américain Donald Trump a qualifié de «ridicule» un article du Washington Post affirmant qu’il aurait cherché à dissimuler les détails de ses conversations avec son homologue russe Vladimir Poutine. «Je n’ai rien à cacher, c’est tellement ridicule», a-t-il dénoncé samedi soir dans un entretien téléphonique avec la chaîne Fox News.

Le Washington Post rapporte, citant des anciens et actuels responsables gouvernementaux, qu’il n’existe aucun rapport détaillé des échanges que M. Trump a eus avec M. Poutine à cinq endroits différents au cours des deux dernières années. À l’issue de l’une de ses rencontres avec le président russe, à Hambourg en 2017, le milliardaire républicain aurait même pris possession des notes de son interprète, lui demandant de ne pas partager aux autres membres de son administration la teneur de la conversation. Le Washington Post, propriété du patron d’Amazon Jeff Bezos, est «principalement un outil de lobbying pour Amazon», a accusé Donald Trump.

«L’article du Washington Post est si outrageusement inexact qu’il ne mérite même pas de réponse», a commenté la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders. «Les médias gauchistes ont gâché deux années à essayer de monter de toutes pièces un faux scandale de collusion» entre Moscou et l’équipe de campagne de M. Trump à l’élection de 2016, a-t-elle ajouté. Le New York Times a révélé vendredi que le FBI avait ouvert une enquête en 2017 pour déterminer si le président travaillait pour le compte de la Russie. «C’est l’article le plus insultant que l’on ait jamais écrit sur moi et si vous le lisez, vous verrez qu’ils n’ont absolument rien trouvé», a affirmé samedi à Fox le président.

(L’essentiel/afp)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

commentaires