Ultimate magazine theme for WordPress.

Prouesse technique – Voici la «plus petite maison du monde»

134

La «plus petite maison du monde», qui se mesure en microns et repousse les limites de l’extrêmement petit, est l’une des recherches phare de l’Institut FEMTO-ST de Besançon. Une prouesse technologique, la taille de l’habitation étant inférieure à celle d’un poil de bras. Quatre murs, une porte, des fenêtres, un toit et une cheminée sur seulement 10 microns de large, 20 microns de long et 15 microns de haut, voici les dimensions de la micro-maison. «On repousse ainsi les limites de la précision et de la taille des objets», se réjouit l’un des concepteurs de la maison, Jean-Yves Rauch.

«Personne d’autre au monde n’est capable de réaliser l’assemblage de cette micro-maison, en raison de la précision requise», relève pour sa part Michaël Gauthier, le directeur adjoint de FEMTO-ST. La micro-maison a été «bâtie» au sein du laboratoire, dans une chambre sous vide de 60 cm3. À l’intérieur se trouvent un microscope électronique capable de grossir un million de fois une image, un canon à ions faisant office de chalumeau et un robot pour déplacer les objets et les pièces de la maison. Aux commandes des opérations d’assemblage, les chercheurs pilotent le robot et le canon à ions, ce dernier découpant le patron de la maison sur une membrane de verre de 1,2 micron d’épaisseur (un micron = un millième de millimètre).

Ensuite, le robot et le canon à ions marquent les plis à la base des murs, qui se relèvent d’eux-même, sans intervention humaine. Le toit et la cheminée viennent compléter l’édifice. L’innovation a été imaginée et réalisée par l’institut de recherche pour «montrer la puissance» de son nouveau système de microrobotique, la plateforme «Robotex», qui repousse les frontières des nanotechnologies optiques en combinant plusieurs techniques existantes.

(L’essentiel/afp)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

commentaires