Ultimate magazine theme for WordPress.

Série de tweets – Trump s’en prend violemment à Macron

20

«Le problème est qu’Emmanuel Macron souffre d’une très faible cote de popularité en France, 26%, et un taux de chômage à près de 10%», a écrit le locataire de la Maison-Blanche. «Il n’y a aucun pays plus nationaliste que la France, des personnes très fières-à juste titre», a-t-il poursuivi avant d’écrire, dans un autre tweet et en lettres capitales, «MAKE FRANCE GREAT AGAIN», en écho à son slogan de campagne, «Rendre à l’Amérique sa grandeur». Emmanuel Macron avait détourné ce slogan en déclarant: «Make our planet great again», dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique.

La présidence française s’est refusée à commenter cette série de tweets. Le président américain a tweeté à cinq reprises, mardi, à propos de la France et d’Emmanuel Macron, ironisant sur l’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale pour justifier son opposition à la création d’une armée européenne et s’en prenant aux pratiques commerciales de son allié historique. Une série de tweets acerbes, en contraste avec la proximité affichée autrefois par les deux hommes, notamment au cours de la visite d’État de M. Macron à Washington en avril.

«Emmanuel Macron a suggéré la création de leur propre armée pour protéger l’Europe contre les États-Unis, la Chine et la Russie. Mais c’était l’Allemagne dans la Première et la Seconde Guerre mondiale», a écrit le président américain, après avoir passé le week-end en France pour commémorer, avec de nombreux chefs d’État, le centenaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale. «Comment ça a marché pour la France? Ils commençaient à apprendre l’allemand à Paris, avant que les États-Unis n’arrivent», a-t-il ironisé, faisant référence, sur un ton moqueur, à l’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dans sa série de messages, M. Trump a également tenu à justifier l’annulation, samedi, d’un déplacement prévu au cimetière américain de Bois Belleau, dans le nord de la France, en raison du mauvais temps, une décision qui avait suscité interrogations et critiques. «Quand l’hélicoptère ne pouvait pas voler pour le premier cimetière en France, à cause d’une visibilité proche de zéro, j’ai suggéré la voiture. Le Secret Service (le service de protection de la Maison-Blanche) a répondu NON», a écrit M. Trump. Le dirigeant américain s’en est aussi pris, sur le terrain commercial, à la France. «Le problème est que la France rend la tâche très difficile aux États-Unis de vendre son vin en France et applique des tarifs élevés alors que les États-Unis rendent ça facile pour les vins français et appliquent de très bas tarifs», a-t-il accusé, appelant au changement.

(L’essentiel/afp)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

commentaires