Ultimate magazine theme for WordPress.

Sondage – Brexit: les Britanniques regrettent leur vote

29

Une majorité de 59% des Britanniques voteraient en faveur du maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne, si un référendum sur cette question était organisé aujourd’hui. Tel est le résultat d’une enquête d’opinion publiée mercredi. Seuls 41% des électeurs se prononceraient à nouveau pour le Brexit, soit près de onze points de moins que le score (51,9%) obtenu par les partisans d’un divorce lors du référendum du 23 juin 2016.

Ces résultats contenus dans un rapport pour les centres d’études NatCen et The UK in a Changing Europe marquent le plus important revirement de position de l’opinion publique britannique en faveur du «Remain» depuis la consultation référendaire. L’auteur du rapport, le spécialiste des sondages John Curtice, rappelle toutefois que parmi les 2 048 personnes interrogées les 7 et 8 juillet, 53% des sujets du panel étaient favorables au «maintien», soit une proportion plus forte que dans les récentes enquêtes d’opinion.

Basculement

«Malgré tout, il semble qu’un basculement de six points se soit produit du camp du “Leave” vers celui du”Remain”, bien plus important que celui enregistré lors des précédentes séries d’interviews», a-t-il dit. Selon lui, si un second référendum était organisé sur cette question, les partisans du maintien se verraient créditer de 54% des voix.

Le gouvernement de la Première ministre, Theresa May, a exclu l’organisation d’une nouvelle consultation. La politique que mène la dirigeante conservatrice suscite un fort mécontentement au sein de son parti, à la fois chez les Brexiters et parmi ceux qui souhaitent demeurer dans le bloc communautaire.

(L’essentiel)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

commentaires