Ultimate magazine theme for WordPress.

SYLI NATIONAL: Sanoussy vs Bantama Sow

18

Ces derniers temps, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, plutôt friand de promesses, s’emmêle quelque peu les pinceaux. Ainsi, il avait promis la gratuité des gradins du stade du 28 septembre, au compte de la rencontre de ce dimanche entre  le Syli national de Guinée et les Fauves du bas-Oubangui de la Centrafrique. Mais est revenu dessus par la suite. Dans le même sillage, cédant à un enthousiasme de circonstance, Sanoussy Bantama Sow, a récemment pronostiqué que l’équipe guinéenne remporterait la CAN 2019. Sauf que quelques jours plus tôt, le même avait clairement confié son dégoût cette même équipe guinéenne.  

Le 30 août 2018, Sanoussy Bantama Sow, convié à la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la jeunesse, profite de la tribune pour inviter à la mobilisation en faveur du Syli national, lors de son prochain match. «  J’invite la jeunesse guinéenne à se  mobiliser massivement pour soutenir le Syli national », lance-t-il alors. Mais il ne se limite guère à cette invite. Il croit devoir ajouter une couche pour décupler la motivation chez les supporters guinéens. « Nous vous promettons que la Guinée va se qualifier et je vous promets qu’en 2019, pour la première fois dans l’histoire, la Guinée va ramener ici la coupe d’Afrique des Nations ». Ainsi soit-il!


Seulement, quelques semaines plus tôt, on ne peut pas dire que le même Bantama Sow avait la même assurance au sujet du Syli national et plus largement de la jeunesse guinéenne. Ainsi, au cours d’une rencontre, sans sourciller, il avait confié:  « Si vous avez constaté, je n’assiste à aucun match du Syli national. Quand vous prenez les anciens joueurs qui ont joué dans l’équipe nationale, ils n’avaient pas d’argent mais ils jouaient pour la patrie. La jeunesse guinéenne ne connait pas la patrie. Les joueurs guinéens ne connaissent pas ça…..Quand tu prends les joueurs du Syli national de football, la pagaille qu’ils font dans l’équipe nationale, ils ne le font pas dans leurs clubs ».

Finalement, on se demande lequel des deux Bantama croire?

Balla Yombouno

Print Friendly, PDF & Email
commentaires