Ultimate magazine theme for WordPress.

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 18/09

16

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de «too long ; didn’t read»,
soit littéralement «trop long ; pas lu»
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

 

Renault-Nissan-Mitsubishi s’allie à Google pour faire entrer ses véhicules dans l’ère de l’infotainment. L’alliance franco-japonaise utilisera Android pour offrir à ses clients de nouveaux services à bord de ses voitures.

Crédits : Renault.

Pourquoi c’est important : Renault-Nissan-Mitsubishi, qui a vendu 10,6 millions de voitures dans le monde en 2017, proposera ainsi à ses clients le service de cartographie Google Maps, le système d’assistant personnel intelligent Google Assistant, qui permettra de «parler à la voiture» pour activer certaines commandes, et le magasin Google Play Store qui donnera accès à une sélection d’applications adaptées au monde de l’automobile. Le système sera ouvert afin que les automobilistes puissent télécharger des assistants d’autres marques. Il sera donc compatible avec d’autres systèmes d’exploitation comme l’Apple iOS. Dans un premier temps, ces logiciels n’équiperont pas toutes les voitures des trois constructeurs, mais ils seront étendus progressivement à l’ensemble des gammes si l’expérience est satisfaisante. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du plan «Alliance 2022», qui prévoit également le lancement de 12 nouveaux modèles 100% électriques ainsi que le développement de technologies de conduite autonome.

 

Google inaugure un laboratoire d’intelligence artificielle à Paris. Le laboratoire parisien devrait employer un noyau dur d’une vingtaine de chercheurs.

Olivier Bousquet, le patron des activités d’intelligence
artificielle de Google en Europe. Crédits : Elisabeth Bargès – Google.

Pourquoi c’est important : Google est en train de constituer un réseau de centres de recherche en intelligence artificielle à travers le monde. Le centre parisien doit devenir «une plateforme centrale pour nos centres de recherche en Europe», a souligné Jeff Dean, le responsable mondial de l’intelligence artificielle pour Google. Les chercheurs en intelligence artificielle seront installés dans le tout nouveau centre de recherches parisien de Google, un bâtiment entièrement rénové de 6 000 m2 jouxtant le siège de Google France dans le IXème arrondissement de Paris. Le centre de recherches parisien, lancé en 2011, compte aujourd’hui environ 180 ingénieurs français et étrangers. Ils travaillent notamment à l’amélioration des outils de Chrome, le navigateur Internet de Google, de YouTube ou de Google Arts & Culture.

 

Uber veut s’offrir Careem, son rival au Moyen-Orient. Aucune décision finale n’a été prise pour l’instant mais un rachat pour 2 à 2,5 milliards de dollars est évoqué.

Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important : Si le processus d’acquisition va à son terme, cela viendra concrétiser des discussions préliminaires entamées en juillet entre les deux sociétés pour associer leurs services au Moyen-Orient via la création d’une coentreprise. Cette alliance permettait ainsi de mettre fin à une rivalité très coûteuse dans la région. De plus, ce rapprochement mettrait Uber dans de meilleures conditions avant son entrée en Bourse prévue pour l’année prochaine. Au deuxième trimestre, Uber a concédé une perte nette de 891 millions de dollars, contre 1,1 milliard de dollars à la même période en 2017. La perte est toutefois plus importante comparée au premier trimestre où elle était de 577 millions de dollars. En revanche, le chiffre d’affaires a flambé de 63%, à 2,8 milliards de dollars, tandis que les réservations, qui mesurent la demande, se sont envolées de 41%, à 12 milliards de dollars. Ces données suggèrent que Dara Khosrowshahi, qui a pris les commandes d’Uber il y a un an, est en passe de remettre le groupe sur la bonne voie.

 

Kayrros, 21 millions d’euros pour apporter de la transparence dans le marché de l’énergie. La start-up, spécialisée dans l’analyse prédictive des flux de production, de stockage ou de consommation de pétrole et de gaz, souhaite étendre sa solution à l’ensemble du mix énergétique.

Antoine Rostand, président et cofounder de Kayrros. Crédit: Decode media

Pourquoi c’est important : Kayrros s’est déjà établi comme un chef de file mondial dans la fourniture de renseignements sur le pétrole brut. Le dernier cycle de financement permettra à la société de renforcer sa couverture de la chaîne de valeur mondiale du pétrole brut, de la production et du stockage au transport et à la consommation. Kayrros espère apporter une nouvelle granularité sur les marchés de l’énergie et s’étendre à d’autres secteurs, notamment les produits pétroliers, la production d’électricité, le gaz naturel et les énergies renouvelables. Le lead, apporté par le fonds franco-chinois Cathay Innovation, va permettre à la start-up une ouverture importante sur le marché asiatique.

 

UiPath, 225 millions de dollars pour supprimer les tâches à faible valeur ajoutée au travail. Cette levée permet également à l’entreprise d’atteindre une valorisation de 3 milliards de dollars.

Daniel Dines, CEO d’UiPath. Crédits : UiPath.

Pourquoi c’est important : UiPath développe des robots logiciels qui permettent d’automatiser les tâches répétitives des collaborateurs au sein des entreprises. Reposant sur l’intelligence artificielle, les outils RPA de la société roumaine sont conçus pour être dotés d’une capacité quasi-humaine de perception, d’apprentissage et d’assistance des collaborateurs, de manière à les épauler dans leurs prises de décisions. Avec ce tour de table, UiPath souhaite accélérer le développement de son offre de produits équipés en intelligence artificielle et augmenter son nombre de partenaires. Il faut s’attendre à ce que l’entreprise procède à des rachats puisqu’elle prévoit également d’utiliser ces fonds pour «considérer des opportunités d’acquisitions ciblées».

commentaires