Ultimate magazine theme for WordPress.

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 27/09

20

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de «too long ; didn’t read»,
soit littéralement «trop long ; pas lu»
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

Wild Code School, 3 millions d’euros pour étendre son réseau d’écoles dédiées aux métiers du numérique. Elle représente aujourd’hui un réseau de 14 écoles implantées en France et en Belgique.

Crédit: Annie Spratt/Unsplash

Pourquoi c’est important: Fondée en 2014 par Anna Stépanoff, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 1,9 millions d’euros lors de l’exercice clos au 31 janvier 2018, en croissance de 93% par rapport à l’année dernière. Elle dispense des formations de développeur web et mobile pour adultes. Elles sont certifiantes et les candidats peuvent y accéder sans prérequis de formation initiale. Il s’agit d’une formation intensive de 5 mois qui sur le « blended learning » en associant e-learning et cours présentiels en petits groupes de 15 à 20 élèves.Selon la Wild Code School, 87% des élèves formés trouvent un débouché professionnel (emploi très majoritairement ou création d’entreprise) en lien avec leur formation de développeur dans l’année suivant la fin de la formation, alors que 62% d’entre eux sont demandeurs d’emploi au début de la formation et que 23% sont en poste mais souhaitent changer de profession.

Avec un tour de table de 245 millions de dollars, la licorne Stripe atteint une valorisation de 20 milliards de dollars. La société américaine prévoit de poursuivre son expansion internationale, principalement en Asie.

Patrick Collison, co-fondateur de Stripe. Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important: Lancée en septembre 2011 par deux frères irlandais, John et Patrick Collison, Stripe édite une plateforme de paiement à destination des e-commerçants. Cette solution leur permet d’accepter et de suivre les paiements en ligne par carte bancaire sur leur site web, leur marketplace ou leur application mobile. Pour se rémunérer, l’entreprise prélève une commission sur chaque transaction effectuée via sa plateforme. Avec ce tour de table, Stripe prévoit de poursuivre son expansion internationale, principalement en Asie. La société va ouvrir un centre d’ingénierie à Singapour pour répondre aux besoins de ses clients dans la région, notamment Grab et Carousell. Le nouveau hub de Singapour vient s’ajouter à celui lancé à Dublin en début d’année et à ceux situés à San Francisco et à Seattle. En juillet, la licorne avait également noué un partenariat avec les solutions chinoises de paiement Alipay et WeChat Pay.

Uber continue de solder les errements du passé. La plateforme de VTC va devoir payer 148 millions de dollars aux États-Unis pour avoir dissimulé un vol massif de données.

Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important: En acceptant de payer une forte pénalité aux États-Unis pour avoir caché un piratage massif de données en 2016, Uber continue de solder les erreurs du passé héritées de son sulfureux fondateur et qui ont largement terni son image. C’est la deuxième fois cette année que le groupe basé à San Francisco, en Californie, négocie un accord à l’amiable pour solder un conflit judiciaire : en février, alors qu’un procès avait déjà débuté, Uber avait accepté de verser 245 millions de dollars à Waymo, filiale d’Alphabet/Google spécialisée dans les technologies pour voitures autonomes, qui l’accusait de lui avoir volé des technologies. En outre, Dara Khosrowshahi a encore du pain sur la planche, en particulier des conflits récurrents avec les régulateurs des transports de plusieurs pays, des enquêtes aux États-Unis sur des soupçons de corruption de responsables étrangers, d’utilisation de logiciels illégaux ou encore d’accusations de discriminations salariales fondées sur le sexe.

Comment Opendoor a levé un milliard de dollars en quatre ans. L’entreprise, spécialisé dans l’immobilier, vient de réaliser une levée de 400 millions de dollars auprès de SoftBank.

Crédit: wavebreakmedia/Shutterstock

Pourquoi c’est important: La valorisation de l’entreprise est quant à elle toujours évaluée autour de 2 milliards de dollars, selon TechCrunch. Opendoor a bâti un modèle économique visant à supprimer les intermédiaires intervenant dans le cadre d’une transaction immobilière, c’est-à-dire les agences immobilières, en rachetant et puis revendant directement les biens sélectionnés avec l’aide de différentes data. Pour se rémunérer, la startup californienne prélève une commission, comprise entre 6 et 13%, sur le prix de vente des biens immobiliers. Nul doute que les différents investisseurs aient été attirés par la capacité de disruption d’Opendoor. D’autant plus que l’entreprise se rapproche de plus en plus de son objectif de devenir un guichet unique pour toute l’expérience immobilière.  Plus tôt en septembre, la licorne a ainsi fait l’acquisition d’une autre startup américaine, Open Listings, qui développe une plateforme 100 % numérique à l’intention des acheteurs. Si elle réussi son pari, Opendoor pourrait réussir à changer complètement le visage du secteur immobilier.

Société Générale met la main sur la FinTech Treezor. Le groupe bancaire veut accélérer sa stratégie d’open innovation.

Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important: Le groupe bancaire Société Générale a annoncé jeudi l’acquisition pour un montant non dévoilé de la start-up Treezor, spécialisée dans les services bancaires et les solutions de paiement à destination d’une clientèle professionnelle. «Le modèle de plateforme de Treezor permettra au groupe d’accompagner le développement des FinTech clientes de Treezor et à nos métiers de s’ouvrir aux acteurs externes de l’écosystème FinTech», explique Claire Calmejane, directrice de l’innovation du groupe Société Générale, citée dans le communiqué. Créée en 2015 par Grégoire Bourdin, Eric Lassus et Xavier Labouret, Treezor fournit des services d’ouverture de compte, de paiement, d’identification des clients et des programmes de cartes de paiement personnalisés. En deux ans d’activité, les volumes gérés par Treezor ont atteint 3 milliards d’euros par an et 300 000 cartes de paiement ont été émises, précise Société Générale.

Darktrace lève 50 millions de dollars pour aider les entreprises à se prémunir face aux cyberattaques. A l’issue de cette opération, la valorisation de la société britannique ressort à 1,65 milliard de dollars.

Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important: Fondée en 2013 par Dave Palmer, Emily Orton, Jack Stockdale et Poppy Gustafsson, la start-up basée à Cambridge et à San Francisco propose aux entreprises des solutions de défense face aux menaces de piratage. Pour fournir des logiciels adaptés aux risques encourus par les entreprises, Darktrace a décidé d’adopter une approche s’inspirant directement des réflexes de défense du corps humain. Avec ce financement, Darktrace prévoit d’accélérer son expansion à l’international. Dans ce sens, la société a d’ailleurs ouvert huit nouveaux bureaux à travers le monde. La licorne britannique compte également renforcer ses effectifs. Elle souhaite passer de 750 salariés à l’heure actuelle à 1 000 collaborateurs d’ici la fin de son exercice 2019.

commentaires