Ultimate magazine theme for WordPress.

Vaste dépense – L’Espagne investit massivement dans l’armée

69

Le gouvernement espagnol du socialiste Pedro Sanchez a approuvé vendredi, un programme de renouvellement de matériel militaire pour un total de 7,3 milliards d’euros d’ici 2032. «C’est une dépense sociale parce que les dépenses militaires contribuent à la sécurité et la défense mais aussi à créer des postes de travail», a déclaré la ministre de la Défense, Margarita Robles, dans une interview à la radio. «Nous allons obtenir plus de 7 000 postes de travail pendant neuf ans dans des zones comme la Galice, les Asturies où ces créations d’emplois sont absolument indispensables», a insisté Mme Robles.

Le ministère estime que «ces programmes généreront au moins 8 500 emplois directs et indirects dans les prochaines années». Les autorités avaient annoncé dès jeudi que le groupe public de chantiers navals Navantia construirait cinq frégates F-110 pour la Marine espagnole, dans le cadre d’un contrat de 4,3 milliards d’euros. Vendredi, le ministère a ajouté que 2,1 milliards seraient investis pour le développement et la construction de 348 véhicules blindés VCR 8×8.

Il s’agit de remplacer des blindés mis en cause pour des défaillances mettant en danger les militaires. Mme Robles s’est référée à la mort de plusieurs soldats espagnols en 2007 au Liban, en disant qu’une des raisons était qu’un véhicule «manquait du blindage nécessaire». Le troisième programme vise la modernisation des avions de combat européen Eurofighter qu’utilise l’armée de l’Air espagnole. Madrid a commandé 73 Eurofighters. Les quatre derniers doivent être livrés en 2019. Selon l’OTAN, l’Espagne a consacré en 2018 0,93% de son PIB aux dépenses militaires. Mais elle s’est engagée comme les autres membres de l’Alliance atlantique à consacrer au moins 2% de son PIB à la défense d’ici 2024.

(L’essentiel/afp)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

commentaires